Sardaigne – 18.12.2021

Cotignac, le 18.12.2021

Cher Papa,

Pour moi, le sud c’est chez toi Papa.
Jusque là je pensais que je n’aimais pas le sud.
Mais en fait j’aime bien le sud en hiver.
Le soleil, le froid au bout des doigts.
Je n’ai pas trop chaud, même quand ça monte.
Et ça monte longtemps, presque toute la journée en fait.
Je vais dans des chemins vraiment pas pratiques à vélo. C’est pour éviter les grosses routes et les voitures. Je me retrouve dans un chemin de boue collante, je n’avance plus alors je fais demi tour, je pousse mon vélo, il y a de la boue partout, heureusement il y a le soleil. C’est beau les couleurs du soleil le matin et aussi le soir.
Je vois la Lune, elle est énorme.
Il y a des oliviers, des odeurs de thym, des odeurs d’automne et de printemps.
J’en ai marre de monter, c’est trop dur. J’ai l’impression que la route est plate et pourtant j’appuis si fort sur mes pédales. Pourquoi je fais ça, je me le demande souvent…
Là je force trop c’est sur.
Ce qui est drôle, c’est que dans quelque temps, j’aurais oublié que tout ça était dur, et je repartirais à vélo.
La nuit tombe. Heureusement je suis bien équipée en lampes, grâce à toi.
Je cherche la maison de Charlotte, l’amie d’un ami. 3773 c’est le numéro. Je ne trouve pas. J’arrive chez des voisins, ils sont un peu étonnés. Ils me demandent si je cherche quelque chose.
Les chiens aboient.
Je trouve Charlotte et la maison.
C’est une colocation, on fait des jeux, on mange des pâtes et des champignons.

Maëlle

1 commentaire

Les commentaires sont fermés.